Search form

Newsletters

All our podcasts are now available on Soundcloud, Spotify, Apple Podcasts and Google Podcasts. Subscribe on the platform of your choice to stay up to date with our latest episodes.

 

           

 

 

Produits dérivés et financiarisation des marchés des matières premières

Yves Jégourel | Mon, 15 February 2016

Ce podcast est délivré par Yves Jégourel. La financiarisation des marchés des matières premières est un phénomène qui a pris de l’ampleur cette dernière décennie. Elle a ouvert en effet des opportunités majeurs pour les intervenants sur le marché, notamment en matière de transfert et gestion optimale des risques sur les prix dans une filière de matière première. En même temps, des risques majeurs y sont associés dont principalement la volatilité accrue des prix, que certains économistes considèrent comme une conséquence normale du positionnement croissant des fonds indiciels sur les marchés des matières premières.

The Raval Project in Barcelona

Héctor Sánchez Margalef | Tue, 09 February 2016

This podcast is performed byHéctor Sánchez Margalef. Raval is a multicultural quarter in the center of Barcelona and CIDOB has a porject about integration and development in this area. Who represents those who are not allowed to vote? The Raval Project was born out of the realisation that a lot of public attention in the aftermath of the 2014 European elections was devoted to European citizens who chose not to vote. Fewer spoke of those who were unable to vote. This project decided to focus on those who could not participate in these elections even if they wanted to, i.e. third country nationals living in the EU.

Understanding Labor Market

Prakash Loungani | Wed, 27 January 2016

This podcast is performed by Prakash Loungani. He is Senior Fellow at Policy Center for the New South and Advisor in the Research Department of the International Monetary Fund, was interviewed in the context of the fourth module of the Economic Analysis and Management training on “Understanding Labor Market” , January 27,2016.

Le retour du risque géopolitique : Le triangle stratégique Russie, Chine, États-Unis

Thomas Gomart | Thu, 21 January 2016

Ce podcast est délivré par Thomas Gomart. A partir d'une réflexion sur le risque pays, Thomas Gomart analyse les relations entre Washington, Pékin et Moscou en se focalisant sur les questions numériques, énergétiques et de sécurité. Ces trois puissances forment un triangle stratégique ayant à lui seul une dimension systémique. Il offre un point d'observation privilégié des transformations en cours du système international.
Cette recherche vise à améliorer les capacités d'anticipation des entreprises privées et des acteurs publics, qui nécessitent des capacités d'identification et de formulation des problèmes politiques rencontrés dans leurs activités. S'ils ne s'intéressent pas à la géopolitique, la géopolitique s'intéresse à eux.

L’intervention répond aux questions suivantes :

1) Quelle est la part que vous accordez à la géopolitique dans le risque pays ?
2) Quel est le triangle stratégique et quelles sont les conséquences de la transformation du triangle.
3) Pouvez-vous faire un point sur les relations bilatérales des membres du triangles, en précisant l’évolution de la relation Russo-Américaine ?

Changement climatique: Pourquoi la Chine est-elle plus proactive dans la recherche d'une réponse internationale?

John Seaman | Tue, 02 February 2016

Ce podcast est délivré par John Seaman. Jusqu’à très récemment la Chine a été considérée comme la bête noire des négociations internationales sur le changement climatique, mais lors de la COP21 à Paris en 2015, le pays a été largement félicité pour son rôle constructif. Cette attitude proactive devrait se poursuivre dans les années à venir à cause d’une convergence de stratégies sur le plan national et international. Sur le plan national, les autorités chinoises se retrouvent face à deux crises majeures – une crise environnementale aigue et une crise économique – qui menacent in fine la stabilité politique du pays. A ces deux crises le leadership chinois espère avoir trouvé une solution commune : le développement des industries « propres », de haute technologie et à forte valeur ajoutée. Sur le plan international, le développement de ces nouvelles industries, désormais « stratégiques », bénéficierait d’un régime international plus favorable dans le contexte des engagements post COP-21 favorisant le développement des marchés pour ces technologies. Par ailleurs, cette nouvelle posture au sein des négociations offre à la Chine l’occasion de se positionner non seulement comme un partenaire indispensable pour des pays comme les Etats-Unis, mais aussi comme un acteur responsable et désormais incontournable dans la recherche de solutions diplomatiques.

Pages