Publications /
Policy Paper

Back
Covid-19 et crise en Ukraine : quels impacts sur la marche de l’Afrique vers l’émergence économique et sociale durable ?
Authors
Amaye SY
August 1, 2022

Avant la pandémie Covid-19, le continent abritait les économies à la croissance la plus rapide du monde et plusieurs pays africains montraient les premiers signes de transformation structurelle et de progrès vers l’émergence économique. Plus de deux ans après la pandémie et les ondes de choc qui en ont résulté, deux questions cruciales se posent : dans quelle mesure le choc sanitaire Covid-19, exacerbé par la crise ukrainienne, a-t-il constitué un tournant dans le processus général d'émergence des pays ? Qu’est-ce que cela implique pour les futures politiques de développement à mettre en oeuvre en Afrique ? Le présent papier fournit une évaluation des impacts, sanitaires, économiques et sociaux, de la crise Covid-19, et analyse les premiers effets de la guerre en Ukraine. Il expose les défis posés par ces différents chocs, dresse les perspectives à court et moyen termes et esquisse des recommandations. L’examen des évolutions globales dans le continent permet de tirer plusieurs enseignements. En ce qui concerne les effets sanitaires directs de la pandémie, l'Afrique se compare favorablement aux autres régions du monde. Tout en indiquant une faible incidence de la pandémie dans la plupart des pays, les données officielles sous-estiment probablement le nombre de cas et de décès de Covid-19 sur le continent, car les capacités de test et de surveillance sont limitées, en particulier dans les pays où les ressources allouées à la santé étaient faibles avant la pandémie. La contraction de l'activité économique en 2020 a été sévère, constituant la première récession en 25 ans pour le continent africain. Les économies avec une part relativement élevée de l'économie des services, du tourisme et du commerce international ont été les plus impactées. En outre, les exportateurs de matières premières ont souffert de manière disproportionnée de la baisse temporaire des prix des matières premières, en particulier du pétrole. Géographiquement, les pays du sud et du nord du continent ont connu les pertes de production les plus importantes. Depuis 2021, une reprise est en cours, soutenue par l'amélioration de l'environnement économique, après le choc initial sur l'économie mondiale. Pourtant, la pandémie est susceptible d'avoir des implications à plus long terme pour le développement, car l'accumulation de capital humain et physique a été perturbée par le choc de la Covid-19, d'autant plus que l'espace budgétaire est épuisé dans de nombreux pays africains. Bien que les économies du continent se redressent lentement, cette reprise est entravée par de faibles taux de vaccination, une marge budgétaire étroite, un accès inégal aux financements extérieurs et une vulnérabilité croissante à la dette. La perturbation des flux commerciaux mondiaux et des marchés des matières premières par la situation en Ukraine ajoute des pressions supplémentaires. La hausse des prix internationaux des denrées alimentaires et de l’énergie, résultant de la guerre, pourrait accélérer l'inflation dans de nombreux pays en Afrique. La baisse de la demande pour les exportations africaines, les chocs de l'offre et la réduction de la consommation vont probablement ralentir la croissance économique dans de nombreux pays. L'Afrique est également vulnérable à un resserrement plus marqué que prévu des conditions monétaires mondiales. Dans ce contexte, toutes les projections tablent sur un ralentissement de la croissance en Afrique en 2022 et une stabilisation de celle-ci en 2023. En définitive, la remise du continent sur les rails de l’émergence supposera la mise en oeuvre de politiques contracycliques efficaces, tout en accélérant la transformation structurelle et en préservant le bien-être social des populations. En conclusion du papier, des recommandations sont formulées à cet effet.

RELATED CONTENT

  • August 1, 2018
    “This article has been originally published in 'Morocco in Focus 2018,' the magazine of the Moroccan Embassy in New Delhi, India on the occasion of the Morocco National Day 2018.” Introduction In an article published last year, the author stressed the role of partnership between Morocco and India for the inclusive growth of small farmers. There is no doubt that agriculture remains a major instrument for human development both in India and in Africa. Several international reports h ...
  • Authors
    May 31, 2018
    Salutations Thank you for the invitation to address the 2018 Africa Think Tank Summit  in this memorable city of Rabat. I thank in particular, the OCP Policy Center and the Think Tank and Civil Societies Program of the University of Pennsylvania for hosting the Summit with the theme “Deepening Expertise and Enhancing Sustainability: Insight into Contemporary Challenges Facing African Think Tanks”. Rabat, Morocco has been the sprouting ground of numerous agenda-setting instruments ...
  • May 21, 2018
    Le partenariat Afrique Europe fait son chemin depuis l'adoption de la stratégie commune Afrique-UE et la négociation complexe des Accords de Partenariat Economiques. L’évaluation des volets commercial, financier et humain de ces relations multidimensionnelles fait ressortir la persistance de grands déséquilibres dans les échanges commerciaux de biens et services, des tensions dans la gestion de la mobilité humaine et des dysfonctionnements dans les mécanismes institutionnels de part ...
  • April 26, 2018
    This paper reports the results of an application using an interregional input-output matrix for Morocco together with regional information on water consumption by sectors. We develop a trade-based index that reveals the relative water use intensities associated with specific interregional and international trade flows. We estimate, for each flow associated with each origin-destination pair, measures of trade in value added and trade in water that are further used to calculate our in ...
  • April 18, 2018
    The recently signed African Continental Free Trade Agreement represents a countercurrent to protectionist tendencies across the Atlantic and the Pacific, and may well move the economic integration of the African continent forward. Translating the vision into action, however, will call upon signatories to undertake deeper domestic reforms and to confront specific challenges related to the agreement itself. This brief explains why the agreement is important for Africa and identifies p ...
  • Authors
    Bouchra Rahmouni
    April 5, 2018
    Depuis la création de l’OMC, l’économie mondiale a enregistré deux évolutions majeures : la mise en place des chaînes de valeur globales et la conclusion de méga-accords commerciaux régionaux (Accord transatlantique Europe-États-Unis, Accord de Partenariat Transpacifique entre l’Amérique du Nord et une dizaine de pays asiatiques, partenariat unique total entre l’ASEAN, la Chine, le Japon et la Corée du Sud, plus la partie océanique). Le commerce intra-régional n’est plus une simple ...
  • Authors
    Mouhamadou Moustapha Ly
    March 28, 2018
    Ce mardi 21 Mars 2018, quarante-quatre chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Kigali (Rwanda) signaient l’accord de création de la zone de libre échange continentale (Continental Free Trade Area, CFTA). Cet accord historique marque la volonté des Etats africains d’aller vers la mise en place à l’échelle du continent d’un marché commun où les échanges de biens et de services seraient libres et la circulation des capitaux et des personnes sans contraintes. Tels que précisés dans la ...
  • Authors
    December 22, 2017
    L’agriculture africaine a connu dernièrement une croissance relativement élevée, quoique peu résiliente et tirée principalement par l’extensification. Malgré sa diversité, les niveaux de production restent insuffisants pour autonomiser le continent surtout pour ce qui est des produits alimentaires de base. En misant sur l’intégration, des marges de progrès se présentent aux pays africains pour améliorer l’écosystème de l’agriculture africaine et ses performances. Il s’agit de puiser ...
  • December 13, 2017
    Moderator: Alan Kasujja, Presenter, BBC News - Uri Dadush, Senior Fellow, OCP Policy Center - Yang Guang, General Director, Institute for West-Asian and African Studies, the Chinese Academy of Social Sciences - Laoye Jaiyeola, CEO, Nigerian Economic Summit Group - Miguel Angel Moratinos...
  • Authors
    Will Martin
    December 5, 2017
    The second United Nations Sustainable Development Goal (SDG2) includes the goal to: “End hunger and achieve food security and improved nutrition” by 2030. While such an ambitious goal will clearly involve a wide range of policies and actors, this policy brief focuses on the role of trade policies in affecting food and nutrition security. Extensive and frequently contentious, debate swirls about whether trade in agricultural products is beneficial or detrimental for food security, pa ...