Publications /
Policy Paper

Back
Covid-19 et crise en Ukraine : quels impacts sur la marche de l’Afrique vers l’émergence économique et sociale durable ?
Authors
Amaye SY
August 1, 2022

Avant la pandémie Covid-19, le continent abritait les économies à la croissance la plus rapide du monde et plusieurs pays africains montraient les premiers signes de transformation structurelle et de progrès vers l’émergence économique. Plus de deux ans après la pandémie et les ondes de choc qui en ont résulté, deux questions cruciales se posent : dans quelle mesure le choc sanitaire Covid-19, exacerbé par la crise ukrainienne, a-t-il constitué un tournant dans le processus général d'émergence des pays ? Qu’est-ce que cela implique pour les futures politiques de développement à mettre en oeuvre en Afrique ? Le présent papier fournit une évaluation des impacts, sanitaires, économiques et sociaux, de la crise Covid-19, et analyse les premiers effets de la guerre en Ukraine. Il expose les défis posés par ces différents chocs, dresse les perspectives à court et moyen termes et esquisse des recommandations. L’examen des évolutions globales dans le continent permet de tirer plusieurs enseignements. En ce qui concerne les effets sanitaires directs de la pandémie, l'Afrique se compare favorablement aux autres régions du monde. Tout en indiquant une faible incidence de la pandémie dans la plupart des pays, les données officielles sous-estiment probablement le nombre de cas et de décès de Covid-19 sur le continent, car les capacités de test et de surveillance sont limitées, en particulier dans les pays où les ressources allouées à la santé étaient faibles avant la pandémie. La contraction de l'activité économique en 2020 a été sévère, constituant la première récession en 25 ans pour le continent africain. Les économies avec une part relativement élevée de l'économie des services, du tourisme et du commerce international ont été les plus impactées. En outre, les exportateurs de matières premières ont souffert de manière disproportionnée de la baisse temporaire des prix des matières premières, en particulier du pétrole. Géographiquement, les pays du sud et du nord du continent ont connu les pertes de production les plus importantes. Depuis 2021, une reprise est en cours, soutenue par l'amélioration de l'environnement économique, après le choc initial sur l'économie mondiale. Pourtant, la pandémie est susceptible d'avoir des implications à plus long terme pour le développement, car l'accumulation de capital humain et physique a été perturbée par le choc de la Covid-19, d'autant plus que l'espace budgétaire est épuisé dans de nombreux pays africains. Bien que les économies du continent se redressent lentement, cette reprise est entravée par de faibles taux de vaccination, une marge budgétaire étroite, un accès inégal aux financements extérieurs et une vulnérabilité croissante à la dette. La perturbation des flux commerciaux mondiaux et des marchés des matières premières par la situation en Ukraine ajoute des pressions supplémentaires. La hausse des prix internationaux des denrées alimentaires et de l’énergie, résultant de la guerre, pourrait accélérer l'inflation dans de nombreux pays en Afrique. La baisse de la demande pour les exportations africaines, les chocs de l'offre et la réduction de la consommation vont probablement ralentir la croissance économique dans de nombreux pays. L'Afrique est également vulnérable à un resserrement plus marqué que prévu des conditions monétaires mondiales. Dans ce contexte, toutes les projections tablent sur un ralentissement de la croissance en Afrique en 2022 et une stabilisation de celle-ci en 2023. En définitive, la remise du continent sur les rails de l’émergence supposera la mise en oeuvre de politiques contracycliques efficaces, tout en accélérant la transformation structurelle et en préservant le bien-être social des populations. En conclusion du papier, des recommandations sont formulées à cet effet.

RELATED CONTENT

  • Authors
    November 11, 2022
    If the recent peaceful transfer of power in Madagascar heralds a new trend, then the Malagasy people can dream big. For decades, the exercise of economic-cum-political power in the hands of a tiny elite has held the entire nation hostage. Today, the high poverty rate—around 80% (2021) stands in stark contrast to the natural resource abundance of this huge enormous island. There is hope, however, that with political stability, the Plan d’Émergence Madagascar (PEM) President Andry R ...
  • Authors
    Sous la direction de Larabi Jaïdi
    September 29, 2022
    La succession des chocs pandémique, climatique et géopolitique a éprouvé les économies africaines. Les liens commerciaux et financiers avec le monde ne sont plus seulement considérés comme des moteurs de performance, mais aussi comme des sources potentielles de vulnérabilité. La défiance à l’égard de la mondialisation s’est accrue. Parce qu’elle est venue souligner la dépendance du continent, le dérèglement de ses rapports à la nature et sa vulnérabilité face aux tensions géopolitiq ...
  • Authors
    September 26, 2022
    Le Maroc a entamé la libéralisation de son commerce extérieur dès le début des années 80 du XXième siècle. Les négociations commerciales des Accords de libre-échange et les engagements contractés auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont constitué des moments forts dans le processus d’introduction de réformes plus substantielles au régime du commerce extérieur (engagements sur des horizons de démantèlement, établissement des listes, réforme des barr ...
  • September 23, 2022
    A l’occasion de l’anniversaire des 60 ans des relations diplomatiques et économiques entre la République de Corée et le Royaume du Maroc, une rencontre est organisée par le Policy Center for the New South en collaboration avec le Korean Institute for International Economic Policy (KIEP)...
  • September 23, 2022
    Relations between Rabat and Seoul have been in a state of considerable flux in every aspect since the establishment of diplomatic relations between the two countries in July 1962. The Korean embassy in Rabat is Seoul's first permanent diplomatic representation on the African continent. ...
  • Authors
    Amaye SY
    September 5, 2022
    Le 1er janvier 2021, les pays africains ont lancé la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). Les caractéristiques actuelles des économies africaines mettent, en effet, en évidence un potentiel d'échanges plus intenses, complexes et diversifiés entre les pays du continent. Elles révèlent en même temps de nombreux handicaps tels que le faible niveau d'industrialisation ou de création de valeur régionale. Plusieurs études d'impact ont été menées sur les e ...
  • Authors
    August 30, 2022
    Rwanda is famous for its remarkable socio-economic performance after the ravages of the Genocide against the Tutsis and moderate Hutus in 1994. Under the leadership of President Paul Kagame, Rwanda has followed a state-led development model with stunning results. Despite these substantial accomplishments, Rwanda is still a low-income country with extensive poverty. Its agriculture is still of low productivity and highly vulnerable to climate change. Structural transformation has we ...
  • Authors
    Amaye SY
    August 1, 2022
    Avant la pandémie Covid-19, le continent abritait les économies à la croissance la plus rapide du monde et plusieurs pays africains montraient les premiers signes de transformation structurelle et de progrès vers l’émergence économique. Plus de deux ans après la pandémie et les ondes de choc qui en ont résulté, deux questions cruciales se posent : dans quelle mesure le choc sanitaire Covid-19, exacerbé par la crise ukrainienne, a-t-il constitué un tournant dans le processus général ...
  • July 29, 2022
    يخصص مركز السياسات من أجل الجنوب الجديد حلقة برنامجه الأسبوعي "حديث الثلاثاء"   لمناقشة آفاق التعاون بين كوريا الجنوبية و إفريقيا مع المصطفى الرزرازي، الباحث البارز بمركز السياسات من أجل الجنوب الجديد. شهدت العلاقات الكورية الإفريقية إنطلاقاً من العقد الأول من الألفية تطوراً ملحوظاً ات...