Publications /
Policy Brief

Back
Le Cyberespace africain : un champ aux contradictions manifestes
Authors
Mourad El Manir
November 25, 2019

Le prix du meilleur roman africain de science-fiction au titre de l’année 2017 a été remporté par Tade Thompson pour son livre intitulé “Rosewater” qui aborde la lutte contre les cyber-fraudes au Nigéria en 2066. Cette référence à un roman de science-fiction n’est pas fortuite dans la mesure où le mot “cyberespace”, inspiré du mot “cybernétique”, fut utilisé, pour la première fois, en 1984, par l’auteur de romans de science-fiction William Gibson, pour désigner “Une hallucination consensuelle vécue quotidiennement en toute légalité, dans tous les pays, par des gosses auxquelles on enseigne les concepts mathématiques.”

Le rapprochement entre ces deux romans vise à montrer que l’Afrique a intégré dans son présent et surtout dans son avenir l’évolution fulgurante des technologies d’information et de communication, qui a généré une véritable transformation de la société et de l’économie mondiale.

Au-delà des aspects techniques du cyber-espace, la cyber-attaque contre l’Estonie en 2007, a élevé le cyberespace au rang de théâtre d’opération militaire au même titre que les milieux aéroterrestre et maritime et la conflictualité dans ce milieu n’est plus perçue comme un affrontement de technologies, mais comme “l’utilisation des moyens numériques à des fins de contrôle de la volonté de l’adversaire”, rejoignant, en cela, la célèbre formule du théoricien allemand Carl Von Clausewitz “la guerre n’est que le prolongement de la politique par d’autres moyens”.
Readmore

RELATED CONTENT

  • Authors
    December 27, 2022
    En Afrique, le niveau de la vulnérabilité économique des pays reste élevé et représente un obstacle à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté. Ce constat nous mène à étudier cette problématique pour un échantillon des pays africains les plus exposés aux chocs économiques. En effet, ce travail a pour objectif principal d’identifier les effets des composantes des deux indicateurs de vulnérabilité et de résilience économique sur le niveau de reve ...
  • December 8, 2022
    Cette étude concerne 33 États du continent africain où, en 2022, le % des détenteurs de cryptomonnaies de chaque pays, par rapport à sa population est au minimum de 1 %. À eux seuls, trois parmi ce groupe de pays, que sont l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria, totalisent plus de 333 millions de personnes, avec des pourcentages de leurs détenteurs de cryptomonnaies proches compris entre plus de 12 % en Afrique du Sud, plus de 11 % au Kenya et plus de 10 % au Nigeria. À l' ...
  • November 24, 2022
    This chapter was originally published in the book "Africa–Europe Cooperation and Digital Transformation", co-edited by Chux Daniels, Benedikt Erfoth, and Chloe Teevan Since the mid-2010s, North African countries have been pursuing what some observers have called a “return to Africa” (Dworkin, 2020). Egypt, Morocco, and Tunisia have attempted to position themselves as major components of Europe- Mediterranean-Africa infrastructure and supply chains corridors (Tanchum, 2020). The thr ...
  • Authors
    November 17, 2022
    This piece examines the role of labor and religious movements in the face of the “informalization” of the African economy. How does the growth of an informal sector set back class formation and labor activism? How will the rise of economic networks outside formal economic and political channels affect state capacity? Can labor unions develop organizational independence if the labor market is segmented with a growing number of informal workers? What happens when labor market “insider ...
  • November 4, 2022
    Panel 2: Les Communautés Economiques Régionales : Quel apport à la résilience africaine dans un contexte de chocs multidimensionnels ? Modérateur:            Abdelaaziz Aït Ali, Manager – Département d’économie, Policy Center for the New South   Intervenant.e.s : Nezha Alaoui M’hamm...