Publications /
Policy Paper

Back
Nouveau paradigme de l’électrification en Afrique subsaharienne. Comment les systèmes hybrides décentralisés changent-ils la donne ?
Authors
Hugo Le Picard
September 26, 2022

Après plusieurs décennies de réformes, la situation des secteurs électriques centralisés a peu évolué. Le secteur de l’électricité subsaharien reste peu développé et les secteurs électriques font face à d’importantes difficultés financières qui ont été encore accrues par les conséquences de la pandémie puis de la guerre en Ukraine. Les pertes d’exploitation de l’ensemble des secteurs électriques africains auraient dépassé les 150 milliards de dollars en 2020. Face à l’accroissement démographique de la région, les réseaux centraux ne peuvent pas pleinement répondre aux besoins d’électricité des populations, même dans les zones déjà couvertes par le réseau central.

En conséquence, les particuliers et les entreprises sont encouragés à devenir plus indépendants du réseau central pour répondre à leurs besoins de consommation d’électricité. Des mécanismes de marché sont à l’œuvre pour combler les lacunes induites par la faiblesse du réseau central. Le marché des systèmes décentralisés connaît une forte croissance dans la région. Son potentiel est colossal : face aux déficiences du réseau, aux 600 millions de subsahariens n’ayant pas accès à l’électricité s’ajoutent aujourd’hui les 500 millions de subsahariens qui y ont accès, mais qui font face à un réseau peu fiable ou onéreux. Au niveau du continent, il représenterait une opportunité de plus de 350 milliards de dollars à l’horizon 2030.

Le développement à grande échelle du marché des systèmes décentralisés dans les zones couvertes par le réseau n’est pas neutre pour le développement du secteur. Compte tenu de l’augmentation significative de la population urbaine et de l’attrait croissant des systèmes décentralisés, on ne peut exclure que le réseau centralisé existant, mais fragile, ne devienne en partie superflu. Néanmoins un secteur électrique qui se développe autour des systèmes décentralisés peut aussi avoir des avantages, si ces nouveaux usages sont pensés et intégrés dans les politiques de développement des systèmes électriques.

Ces systèmes peuvent permettre un accès à l’électricité plus rapide que le réseau central pour les populations qui en sont privées. De même, la modularité importante de ces systèmes permet aux consommateurs ayant déjà accès à l’électricité de grimper l’échelle énergétique, en leur permettant d’accéder selon leur budget et leurs besoins à de nouveaux services électriques. La baisse du coût des systèmes renouvelables décentralisés peut aussi faire baisser le prix de l’électricité pour les consommateurs commerciaux et industriels, favorisant ainsi leur compétitivité économique et la pénétration des technologies renouvelables sur le continent. La décentralisation des capacités de production peut aussi augmenter la 

résilience des réseaux, en rendant les consommateurs moins dépendants des infrastructures centralisées. Enfin, à plus long terme, si l’électricité est produite principalement là où elle est consommée, elle n’a pas besoin de transiter par des lignes de transmission. Cela permettrait ainsi d’éviter que l’électricité ne fasse l’objet de pertes en lignes, qui sont élevées dans de nombreux pays de la région. Cela limiterait aussi les besoins d’investissements colossaux, dans les infrastructures réseaux, pour lesquels il est difficile de mobiliser des fonds privés et où l’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime les besoins à 40 milliards par an en moyenne ces prochaines années.

Alors que les secteurs électriques centralisés de la région voient leurs difficultés s’accentuer du fait des crises liées au Covid-19 et de la guerre en Ukraine, les systèmes décentralisés vont plus que jamais être amenés à jouer un rôle clé pour le développement de l’accès à l’électricité sur le continent. Dans le contexte d’un tarissement des capitaux disponibles dans les pays émergents, les institutions financières de développement pourraient soutenir davantage l’investissement dans l’écosystème d’entreprises qui font commerce des solutions décentralisées vertes, afin de faciliter l’accès à une électricité propre sur le continent.

RELATED CONTENT

  • Authors
    January 6, 2023
    Le marché de l’hydrogène vert1 est appelé à connaitre de grands bouleversements dans les années à venir avec l’émergence de nouveaux acteurs de la transition énergétique. Néanmoins, ce marché est encore tributaire du développement de la demande, de la baisse des coûts de production, de transport et de stockage, du développement d’une chaîne logistique très compétitive et de la mise en place de cadre juridique et règlementaire approprié. Malgré les différents de ...
  • Authors
    Saloi El Yamani
    Sabrine Emran
    November 25, 2022
    In a global context shaped by a three-dimensional crisis: the Covid-19 crisis, the climate change crisis, and the Russia-Ukraine war, the issues of connectivity, value chains, and the green transition are at the heart of the current policy debates all over the globe. In this regard, the Policy Center for the New South has organized, jointly with the Istituto Affari Internazionali (IAI), a conference on November 2nd, 2022, under the theme “Connectivity, Value Chains, and the Green Tr ...
  • November 4, 2022
    La COP27 se déroulera du 7 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh, en Égypte, afin d’évaluer l’impact des mesures prises par les parties et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de la Convention-cadre, à savoir stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse induite par l’homme du système climatique. Alors que la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère est plus forte que jamais, la ...
  • Authors
    Sous la direction de Larabi Jaïdi
    September 29, 2022
    La succession des chocs pandémique, climatique et géopolitique a éprouvé les économies africaines. Les liens commerciaux et financiers avec le monde ne sont plus seulement considérés comme des moteurs de performance, mais aussi comme des sources potentielles de vulnérabilité. La défiance à l’égard de la mondialisation s’est accrue. Parce qu’elle est venue souligner la dépendance du continent, le dérèglement de ses rapports à la nature et sa vulnérabilité face aux tensions géopolitiq ...
  • Authors
    Hugo Le Picard
    September 26, 2022
    Après plusieurs décennies de réformes, la situation des secteurs électriques centralisés a peu évolué. Le secteur de l’électricité subsaharien reste peu développé et les secteurs électriques font face à d’importantes difficultés financières qui ont été encore accrues par les conséquences de la pandémie puis de la guerre en Ukraine. Les pertes d’exploitation de l’ensemble des secteurs électriques africains auraient dépassé les 150 milliards de dollars en 2020. F ...
  • Authors
    Hamza Mjahed
    August 17, 2022
    In May 2021, the International Energy Agency’s (IEA) report Net Zero by 2050 stated that there is no need for new investments in oil and gas fields in their net zero pathway[1]. The message was clear: place your next investments in clean energy sources and energy efficiency. However, the IEA’s Africa Energy Outlook 2022 stated that Africa’s industrialisation relies in expanding the use of natural gas[2]. Even the IEA executive director Fatih Birol said, “if we make a list of the top ...
  • Authors
    May 18, 2022
    Pursuing efforts to decarbonize economies and increase energy systems’ resilience is crucial to stay within global warming limits and fight the consequences of climate change, which are becoming increasingly acute. The transition to a net-zero economy will be commodityintensive and require significant quantities of critical minerals, defined as metals and nonmetals essential to high-tech sectors. As the shift to cleaner technologies progresses, supply of critical minerals for the en ...
  • March 18, 2022
    تم تقديم إطلاق مبادرة جماعية لتطوير شراكات جديدة من أجل انتقال عادل للطاقة في إفريقيا خلال القمة بين الاتحاد الأوروبي والاتحاد الإفريقي. فما هي المبادرات المبرمجة بين الاتحاد الأوروبي و إ ...
  • Authors
    Hamza Mjahed
    March 16, 2022
    The 2021 German federal election brought about a historic reshuffle of the political parties’ hierarchy in Europe’s biggest economy. The Social Democratic Party are back in control of the Chancellery for the first time since 2005, as part of a three-party coalition at the federal level with the Greens and the Liberals, a first in Germany’s post-war history. Now, the federal government has turned its gaze towards its founding mission: more progress. The first 100 days of the three-pa ...