Publications /
Policy Brief

Back
Les systèmes de santé en afrique mis à l’épreuve
Authors
Pierre Jacquemot
April 21, 2020

Il est encore prématuré d’évaluer l’ampleur de la pandémie du Coronavirus en Afrique, mais tout laisse à penser qu’elle frappera de plein fouet des systèmes de santé – de la prévention à la prise en charge des malades - déjà vulnérables. Diverses résiliences sont à l’épreuve avec des effets péjoratifs, surtout à l’encontre des plus pauvres, moins armés pour respecter les mesures d’astreintes et plus fragiles dans leur quotidien. Des leçons peuvent toutefois être tirées des expériences épidémiques passées et des voies de sortie peuvent d’ores et déjà être identifiées.

Alors que le Covid-19 a pris pied partout en Afrique, il peut devenir l’un de ses grands défis de santé publique. La Commission économique pour l’Afrique (CEA, 2020) estime que plus de 300 000 Africains pourraient perdre la vie à cause de la pandémie. Son impact sur les économies du continent, déjà en difficulté, pourrait plonger près de 27 millions de personnes dans l’extrême pauvreté. Ce pronostic, tragique, mérite certainement d’être nuancé et il le sera au fur et à mesure de l’évolution de la pandémie dans le contexte singulier des pays du continent. Il n’en demeure pas moins que les mesures associées à l’état d’urgence sanitaire (information, couvre-feu, confinement, gestes-barrière, restriction à la mobilité) se heurtent à des difficultés particulières de mise en oeuvre. La moitié de la population urbaine est concentrée dans des quartiers précaires surpeuplés et mal équipés, et seuls un tiers des ménages ont accès a des moyens de se laver les mains. Mais, surtout, l’inquiétude porte sur la fragilité des systèmes de soins de santé.

RELATED CONTENT

  • Authors
    Sous la direction de Larabi Jaïdi
    September 29, 2022
    La succession des chocs pandémique, climatique et géopolitique a éprouvé les économies africaines. Les liens commerciaux et financiers avec le monde ne sont plus seulement considérés comme des moteurs de performance, mais aussi comme des sources potentielles de vulnérabilité. La défiance à l’égard de la mondialisation s’est accrue. Parce qu’elle est venue souligner la dépendance du continent, le dérèglement de ses rapports à la nature et sa vulnérabilité face aux tensions géopolitiq ...
  • September 15, 2022
    Dans cet épisode d’Africafé, Hamza Saoudi analyse les enjeux de la sécurité sociale en Afrique et comment pallier aux manquements des Etats Africains dans ce domaine. Cet épisode passe aussi en revue les politiques publiques mises en œuvre par les Etats Africains pour mettre en place un...
  • From

    15
    6:00 pm July 2022
    L'impact du COVID-19 sur le marché du travail : Une perspective marocaine L’apparition de de la COVID-19 a engendré une crise sanitaire mondiale, qui s’est rapidement transformé à d’autres crises bouleversant le vécu des humains de par la planète. En ce qui concerne les marchés mondiaux, notamment du travail, les incertitudes ont fortement impacté les comportements des agents. Aussi, les mises sous restrictions, totales ou partielles, des facteurs de production ont eu leur incidence sur l’activité globale -via différents canaux -, y compris celle des acteurs du marché du travail. À court terme, la pandémie est synonyme de fortes perturbations pour les citoyens et les marchés du travail. Celles-là concernent les revenues et les dépenses des particuliers comme elles portent su ...
  • Authors
    Sabine Cessou
    July 12, 2022
    The Atlantic Dialogues Emerging Leaders Alumni (ADEL) Portraits are a series of journalistic insights that delve into the stories and backgrounds of impactful young leaders of the ADEL community, now 350 alumni strong. These portraits are more than a biography as they capture the motives, success stories, career shifts, and vision behind each emerging leader’s pursuit of positive impact. From Morocco to South Africa, Germany to Canada, Brazil and the United States, these young leade ...
  • June 10, 2022
    The latest IMF projections indicate that global growth will be 4.4% in 2022 after 5.9% in 2021. These projections make us very optimistic for the future, but they certainly cannot heal th ...
  • April 25, 2022
    Retrouvez en exclusivité l’interview de Abdelhak Bassou, Senior Fellow au Policy Center for the New South, qui se livre à Helmut Sorge, Columnist au Policy Center for the New South, au sujet des multi-disparités présentes en Afrique. Abdelhak Bassou est l’auteur du Chapitre 5 du rapport...
  • Authors
    Afaf Zarkik
    Alessandro Minuto-Rizzo
    Bernardo Sorj
    Frannie Léautier
    Iskander Erzini Vernoit
    Kassie Freeman
    Nathalie Delapalme
    Oussama Tayebi
    J. Peter Pham
    March 7, 2022
    The COVID-19 pandemic has had a huge impact on the global economy and has challenged the best minds to rethink how to design and implement an effective recovery. Countries in the wider Atlantic region have exhibited differential trajectories in traversing the pandemic. A number of countries in Europe succeeded in vaccinating most of their eligible populations, enabling life to return somewhat to normal. A smaller group of countries in Europe could manage infection rates even more ti ...
  • Authors
    Isabelle Saint-Mézard
    Françoise Nicolas
    March 7, 2022
    Due to historical as well as geographical reasons, India and East Africa have long been close partners. In the recent period however, and even more so since the early 2000s, these ties have tightened as a result of combined efforts by the government of India and its business community. The presence of communities of Indian origin in several East African countries has also acted as a catalyst. East Africa is perceived as a valuable partner both by Indian authorities and by Indian pr ...
  • Authors
    Sabine Cessou
    February 25, 2022
    Première grande annonce du 6e sommet entre l’Union européenne (UE) et l’Union africaine (UA) qui s’est tenu à Bruxelles les 17 et 18 février : six pays, l'Afrique du Sud, l'Égypte, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie, ont été sélectionnés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) – et non par l’UA, ni par l’UE - pour lancer la production de vaccins en Afrique. L’objectif consiste à faire face au coronavirus, mais aussi à d'autres maladies telles que le paludisme (av ...