Publications /
Policy Brief

Back
Les conséquences de l’invasion de l’Ukraine, par la Russie, pour l’approvisionnement de l’Afrique en blé
March 29, 2022

L'invasion, par la Russie, de l'Ukraine, grenier à blé de la mer Noire, impacte lourdement le marché mondial de cette denrée, en premier lieu les principaux pays/clients importateurs des deux belligérants. L'objet de cette étude est d'analyser les conséquences de cette guerre pour l’Afrique, continent où le pain est un aliment de base. Ce qui nous conduit, tout d'abord, à rappeler les données générales de ce marché, avec une Russie et une Ukraine respectivement au premier et cinquième rangs mondiaux des pays exportateurs, avec une Union européenne (UE) qui, suite à ce conflit, apparaît être une alternative plus crédible que celle américano/ canadienne, compte tenu de sa proximité avec les pays concernés directement par les conséquences de cette crise. L'analyse, ensuite, des pays les plus dépendants du blé russe et ukrainien montre l'importance de cette dépendance africaine, avec 16 pays regroupant 40% de la population du continent, qui en dépendent à hauteur de 56% et plus. A ces 16 pays il faut ajouter les pays qui ont une dépendance inférieure à 56%. L'Algérie, le Maroc et le Nigeria. Ces trois derniers pays qui ont su diversifier leurs approvisionnements.

RELATED CONTENT

  • Authors
    Amaye SY
    August 1, 2022
    Avant la pandémie Covid-19, le continent abritait les économies à la croissance la plus rapide du monde et plusieurs pays africains montraient les premiers signes de transformation structurelle et de progrès vers l’émergence économique. Plus de deux ans après la pandémie et les ondes de choc qui en ont résulté, deux questions cruciales se posent : dans quelle mesure le choc sanitaire Covid-19, exacerbé par la crise ukrainienne, a-t-il constitué un tournant dans le processus général ...
  • March 29, 2022
    L'invasion, par la Russie, de l'Ukraine, grenier à blé de la mer Noire, impacte lourdement le marché mondial de cette denrée, en premier lieu les principaux pays/clients importateurs des deux belligérants. L'objet de cette étude est d'analyser les conséquences de cette guerre pour l’Afrique, continent où le pain est un aliment de base. Ce qui nous conduit, tout d'abord, à rappeler les données générales de ce marché, avec une Russie et une Ukraine respectivement au premier et cinquiè ...
  • March 29, 2022
    Russia's invasion of Ukraine, the Black Sea granary, severely impacts global wheat markets, and especially hits the two warring parties' primary importing countries/clients. This study examines impacts of this war on Africa, where bread is a basic staple. This brings us to start with a review of broad market data, with Russia and Ukraine respectively ranking first and fifth among global wheat exporters, and the European Union (EU) gaining an edge as an alternative to the U.S./Canada ...
  • Authors
    March 15, 2022
    The war in Ukraine is bringing substantial financial, commodity price, and supply chain shocks to the global economy. Sanctions on Russia are already having a significant impact on its financial system and its economy. Price shocks will have a global impact. Energy and commodity prices—including wheat and other grains—have risen, intensifying inflationary pressures from supply chain disruptions and the recovery from the pandemic. The push toward relative deglobalization received fro ...
  • February 25, 2022
    The One Planet Summit for the Ocean was held in Brest during which President Emmanuel Macron brought together heads of state and government, heads of multilateral institutions, business l ...
  • Authors
    February 25, 2022
    Phénomène inédit depuis 2014, le prix du baril de Brent a dépassé le 24 février 2022 le seuil de 100 USD/bbl, à la suite de la déclaration par la Russie de la guerre contre l’Ukraine. Il atteignait même 105 USD/bbl en séance, avant de se replier légèrement. Nul ne pouvait en être surpris, et ce pour deux raisons principales. En premier lieu, le pétrole est, à l’instar de l’or, l’un des baromètres des tensions géopolitiques mondiales et il ne fallait guère être devin pour savoir que ...
  • October 15, 2021
    The European Commission recently presented several legislative proposals as part of its “Fit for 55” initiative, designed to accelerate the reduction of greenhouse gas emissions and achieve carbon neutrality by 2050. A Carbon Border Adjustment Mechanism (CBAM) has been proposed as part of this initiative. The CBAM would be complementary to the EU’s Emission Trading Scheme (ETS), involving CBAM certificates issued to importers based on the integrated emissions intensity of the produc ...