Search form

Newsletters

Sénégal : Que réservent les Présidentielles de février ?

Ihssane Guennoun | January 22, 2019

Les présidentielles, rendez-vous électoral attendu depuis sept ans au Sénégal, auront lieu le 24 février 2019. La campagne électorale devra officiellement être lancée le 3 février. Le scrutin sera déterminant pour un pays qui passera d’un septennat à un quinquennat. Il le sera tout autant alors que la marche vers les élections s’annonce agitée. Le président Macky Sall se présente pour un second mandat face à quatre autres candidats dont les dossiers ont été validés par le Conseil constitutionnel le 20 janvier 2019.

Dans un pays où les partis politiques sont influents et où la liberté de la presse ainsi que la liberté d’expression ne sont pas des illusions, les prochaines élections se dérouleront sur un fond de contestations sociales qui ont particulièrement marqué l’année 2018. Ces contestations, bien qu’anciennes, se sont exacerbées puisque le Président Macky Sall est candidat à sa propre réélection. Il fallait donc répondre aux revendications sociales afin d’attirer le maximum d’électeurs de son côté. Plusieurs mesures ont donc été prises par le gouvernement dans le sillage des grèves multisectorielles. 

Pour autant, le candidat sortant sera-t-il réélu ? Ce papier n’a pas la prétention d’apporter une réponse alors que les premiers résultats provisoires sont attendus pour le 26 février 2019. En revanche, il propose une grille de lecture permettant d’apprécier les éléments qui caractériseront les prochaines élections. Au-delà d’un tour d’horizons des candidatures retenues par le Conseil constitutionnel, ce papier présente des facteurs qui peuvent influencer, non seulement le déroulement du scrutin, mais également ses résultats. 

Tags


OK, je comprendsPolicy Center for the New South utilise des cookies pour améliorer l'expérience d'utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.