Publications /
Research Paper

Back
Le marché du gaz en Afrique suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie
June 10, 2022

Avec 38 % des réserves gazières mondiales, la Russie est un acteur majeur du marché mondial du gaz. Aussi, son invasion de l’Ukraine et les sanctions qui l'accompagnent vont désorganiser ce marché. L'objet de cette étude est d'analyser les conséquences de cette désorganisation pour l'Afrique, en distinguant le marché mondial du gaz naturel (I) de celui du marché du gaz africain (II), et ce avant la crise ukrainienne. Ce qui nous conduira à tirer les conséquences et les enseignements de cette désorganisation pour le marché du gaz africain à court, moyen et long termes.

Les conclusions de cette étude montrent que le continent africain ne devrait pas manquer de gaz, mais que le prix à payer est celui des cours gaziers qui s'emballent, tout en rappelant que cette embellie commence avant le conflit ukrainien. Un autre double constat, celui de la nécessité de diversifier ses fournisseurs et d'éviter d'être dépendant d'un seul pays pour son indépendance énergétique en gaz, et celui d'éviter pour son approvisionnement d'être dépendant des seuls gazoducs. Ce conflit a confirmé la part croissante du GNL sur ce marché, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose pour le continent. Comme ne le sont pas davantage des prix soutenus du gaz pour les leaders africains: Algérie, Nigeria, Mozambique et, demain, Sénégal et Mauritanie.

RELATED CONTENT

  • June 10, 2022
    Avec 38 % des réserves gazières mondiales, la Russie est un acteur majeur du marché mondial du gaz. Aussi, son invasion de l’Ukraine et les sanctions qui l'accompagnent vont désorganiser ce marché. L'objet de cette étude est d'analyser les conséquences de cette désorganisation pour l'Afrique, en distinguant le marché mondial du gaz naturel (I) de celui du marché du gaz africain (II), et ce avant la crise ukrainienne. Ce qui nous conduira à tirer les conséquences et les enseignements ...
  • May 11, 2022
    Cet atelier a servi de plateforme pour présenter les ouvrages suivants :  - L'édition 2022 du Rapport Annuel sur la Géopolitique de l'Afrique : Ce rapport est publié annuellement par le PCNS et a pour objet de relater, étudier et analyser les faits géopolitiques majeurs qui ont jalonné...
  • Authors
    May 6, 2022
    In addition to the deaths and destruction in Ukraine, the Russian invasion has caused several significant shocks to the global economy. In addition to the geopolitical consequences of the war, reinforcing the downward trend in trade globalization and financial integration, new rounds of disruptions to supply chains and higher commodity prices have already led to downward revisions in economic growth projections, accompanied by higher inflation. The commodity price shock, intensify ...
  • Authors
    February 24, 2022
    Cela n’est plus à démontrer : la transition environnementale se traduit par une demande accrue pour un certain nombre de minerais et de métaux nécessaires au développement de l’électromobilité et à la génération électrique décarbonée permettant de l’alimenter. Le nickel compte parmi ceux-ci. L’essor des batteries lithium-ion crée, en effet, une forte demande pour le sulfate de nickel, alors que l’offre demeure contrainte, pour des raisons d’ordres technologique et éco ...
  • Authors
    July 16, 2021
    The BDA Currents: Where Diplomacy Meets Business, is the Brussels Diplomatic Academy’s annual report covering the wider geopolitical and other factors influencing and affecting the world of diplomacy, international relations and global business. The journal focuses on issues of topical interest around the centers of global power, influence and importance, including the continents of Europe and Africa, the Middle East, China, India & Asia, Russia and the Commonwealth of Independe ...
  • March 17, 2021
    Cette étude concerne la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), rappelant, tout d'abord, leur diversité géographique, démographique et économique. Montrant ce que ces Etats ont en commun mais, aussi, ce qui les différencie. La CEDEAO, qui réunit quinze pays parmi les plus pauvres de la planète, si on se réfère à leur PIB par habitant, en dollar courant ou en parité de pouvoir d'achat/PPA/. Ce qui explique une démographie explosive, sans que l'on puisse dire si ...
  • Authors
    Hanae Bezad
    Maximo Plo Seco
    Roger Hilton
    December 10, 2020
    The Atlantic basin faces considerable challenges on multiple fronts. Financial and economic struggles, coupled with political shifts and social turmoil, are reshaping the region’s geopolitical landscape. Unemployment, poverty, violence, migration, extremism, climate change and other problems are on the rise and the need to tackle them effectively is pressing. To find adequate solutions to these challenges, it is crucial to create inclusive discussions between the North and the Sout ...
  • Authors
    December 7, 2020
    The pandemic is accelerating history, in the sense that it is leading to the speeding up of some recent trends. In the case of globalization, the pandemic will not reverse it, but it will reshape it. Here we take a bird’s eye view of global trade during the pandemic, relate it to previous trends, and guess how global value chain managers and government trade policymakers are likely to react. A Bird’s Eye View of Global Trade during the Pandemic World trade took a deep dive during ...
  • Authors
    Sabine Cessou
    October 8, 2018
    « Amérique latine, crises et sorties de crises », telle était la première des deux thématiques des 6èmes Dialogues stratégiques, organisés le 4 avril par HEC Paris (Centre de géopolitique) et OCP Policy Center. Un tableau mitigé a été dressé, avec des signes de reprise et une croissance supérieure à 2 % qui n’empêchent pas des situations de crise comme au Brésil, au Nicaragua ou au Vénézuela. Crise d’un modèle d’oligarchies anti-capitalistes Au Vénézuela, la corruption paraît si e ...
  • Authors
    March 15, 2018
    President Trump’s proclamation that, because of national security concerns, he will apply a 25% tariff on all steel and a 10% tariff on all aluminium imports into the United States – except provisionally and dependent on NAFTA negotiations those from Canada and Mexico – affects, respectively 5.1 billion Euros and 1.1 billion Euros of EU exports. These are not trivial sums. However, the invocation of the national security exception in this case has implications that go far beyond nar ...