Publications /
Research Paper

Back
Un Indice de Compétitivité Structurelle des pays en développement
Authors
Amaye Sy
March 27, 2020

L’objet de ce Papier est de proposer un indice qui synthétise et suit le niveau de compétitivité structurelle et d’attractivité des pays en développement pour l’atteinte de l’émergence économique. Il s’inscrit dans le cadre conceptuel de l’émergence pris au sens large retenu dans l’ouvrage « l’émergence économique des nations: définition et mesure » de Moubarack LO (2017).

L’Indice de Compétitivité Structurelle (ICS) vise à proposer une mesure synthétique unique de tous les leviers potentiels à actionner pour atteindre l’émergence économique.

L’indice ICS est une agrégation de 13 dimensions. Ils sont généralement cités comme contribuant au renforcement de la compétitivité internationale d’un pays, en particulier les thèmes du « Consensus de Washington » que l’on retrouve comme composantes de l’Indice de Compétitivité Globale du World Economic Forum et de l’indice Doing Business de la Banque mondiale (BM), le Capital humain, la technologie et l’innovation, la promotion et la protection de l’environnement, les infrastructures, l’environnement social et la qualité du secteur public. Les 13 dimensions de l’Indice de Compétitivité Structurelle (ICS) sont décomposées en 33 sous-dimensions. Par la suite, les sous-dimensions ont été subdivisées en 68 composantes qui, elles, regroupent 187 indicateurs. Les données couvrent la période de 2000 à 2017 et sont collectées sur 47 pays africains et 17 pays en développement du monde qui servent de référence.

Selon les résultats, l’Afrique du Sud occupe sur le continent africain, la première place du classement, avec un score ICS de 0,64 en 2017, sur un total possible de 1. Elle est suivie de près par l’Ile Maurice, qui possède à peu près le même score que l’Afrique du Sud. La Namibie et le Maroc occupent respectivement les 3ième et 4ième places.

Le Maroc se classe au quatrième rang africain pour l’Indice de compétitivité structurelle (ICS), avec un score de 0,52 en 2017, ce qui représente une évolution de +0,03 points par rapport à 2005 où le score était de 0,49. Le pays a réalisé des bonds entre 2005 et 2010 (passant de 46% à 49%), et entre 2010 et 2017 (+3 points de pourcentage), tandis que la hausse est de 2 points de pourcentage entre 2000 et 2005.

RELATED CONTENT

  • Authors
    December 27, 2022
    En Afrique, le niveau de la vulnérabilité économique des pays reste élevé et représente un obstacle à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté. Ce constat nous mène à étudier cette problématique pour un échantillon des pays africains les plus exposés aux chocs économiques. En effet, ce travail a pour objectif principal d’identifier les effets des composantes des deux indicateurs de vulnérabilité et de résilience économique sur le niveau de reve ...
  • December 8, 2022
    Cette étude concerne 33 États du continent africain où, en 2022, le % des détenteurs de cryptomonnaies de chaque pays, par rapport à sa population est au minimum de 1 %. À eux seuls, trois parmi ce groupe de pays, que sont l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria, totalisent plus de 333 millions de personnes, avec des pourcentages de leurs détenteurs de cryptomonnaies proches compris entre plus de 12 % en Afrique du Sud, plus de 11 % au Kenya et plus de 10 % au Nigeria. À l' ...
  • November 24, 2022
    This chapter was originally published in the book "Africa–Europe Cooperation and Digital Transformation", co-edited by Chux Daniels, Benedikt Erfoth, and Chloe Teevan Since the mid-2010s, North African countries have been pursuing what some observers have called a “return to Africa” (Dworkin, 2020). Egypt, Morocco, and Tunisia have attempted to position themselves as major components of Europe- Mediterranean-Africa infrastructure and supply chains corridors (Tanchum, 2020). The thr ...
  • Authors
    November 17, 2022
    This piece examines the role of labor and religious movements in the face of the “informalization” of the African economy. How does the growth of an informal sector set back class formation and labor activism? How will the rise of economic networks outside formal economic and political channels affect state capacity? Can labor unions develop organizational independence if the labor market is segmented with a growing number of informal workers? What happens when labor market “insider ...
  • November 4, 2022
    Panel 2: Les Communautés Economiques Régionales : Quel apport à la résilience africaine dans un contexte de chocs multidimensionnels ? Modérateur:            Abdelaaziz Aït Ali, Manager – Département d’économie, Policy Center for the New South   Intervenant.e.s : Nezha Alaoui M’hamm...