Publications /
Policy Paper

Back
L’automobile : une filière marocaine stratégique, leader du secteur en Afrique
November 13, 2020

Avec la venue de Renault à Melloussa, près de Tanger, puis de PSA à Kenitra et, demain, du Chinois BYD, à Casablanca, la filière automobile marocaine aura atteint une capacité annuelle de production de 700 000 à 1000 000 de véhicules, sous différentes marques. Ce qui fait que le Maroc est aujourd’hui le leader des modèles de Tourisme en Afrique. Cette étude rappelle les grandes étapes de cette marche de la maturité et de l'excellence, qui commence en 1959, avec la Somaca (la Société marocaine de Construction Automobile).

Elle montre les différentes stratégies des deux groupes français, d'implantation, avec Renault, et de réaction, avec PSA. L’étude insiste sur la contribution des écosystèmes et des équipementiers qui s'y rattachent, créant plus d'emplois aujourd'hui que les activités de montage et d'assemblage.

Filière stratégique du développement industriel du Royaume, la filière automobile est celle qui y créé le plus d'emplois industriels, avec un taux de couverture de ses échanges extérieurs de plus de 70 %. C'est, aussi, une filière tournée à 90 % vers l'exportation, dont 80 % à destination de l'Europe, avec une valeur ajoutée locale en constante augmentation.

Enfin, c'est une filière leader en Afrique, désormais, devant celle qui en fut longtemps le numéro 1 : l'Afrique du Sud. Afrique qui, tous pays confondus, apparaît aujourd'hui avoir un fort potentiel de développement de la filière, compte tenu de son retard accumulé au cours des dernières décennies et de son évolution démographique, avec une population qui devrait doubler d'ici 2050. C'est, pourquoi, cette tendance ne devrait pas s'inverser, les raisons qui ont fait le succès de cette filière étant des acquis plus forts que les incidences de l'après Covid-19.

RELATED CONTENT

  • November 24, 2022
    This chapter was originally published in the book "Africa–Europe Cooperation and Digital Transformation", co-edited by Chux Daniels, Benedikt Erfoth, and Chloe Teevan Since the mid-2010s, North African countries have been pursuing what some observers have called a “return to Africa” (Dworkin, 2020). Egypt, Morocco, and Tunisia have attempted to position themselves as major components of Europe- Mediterranean-Africa infrastructure and supply chains corridors (Tanchum, 2020). The thr ...
  • Authors
    November 17, 2022
    This piece examines the role of labor and religious movements in the face of the “informalization” of the African economy. How does the growth of an informal sector set back class formation and labor activism? How will the rise of economic networks outside formal economic and political channels affect state capacity? Can labor unions develop organizational independence if the labor market is segmented with a growing number of informal workers? What happens when labor market “insider ...
  • November 4, 2022
    Panel 2: Les Communautés Economiques Régionales : Quel apport à la résilience africaine dans un contexte de chocs multidimensionnels ? Modérateur:            Abdelaaziz Aït Ali, Manager – Département d’économie, Policy Center for the New South   Intervenant.e.s : Nezha Alaoui M’hamm...
  • Authors
    October 28, 2022
    Le débat parlementaire sur la loi de Finances va bientôt entamer son cycle annuel. L'examen de la loi de Finances est un temps fort du débat budgétaire. Il est indéniable que la finalité de la représentation nationale est de promouvoir une logique d'efficacité des institutions du Royaume. Le débat déborde naturellement le cadre de travail des commissions et des séances publiques parlementaires pour irradier la presse, les acteurs économiques et sociaux et l'opinion publique. La diff ...
  • Authors
    October 18, 2022
     This publication was originally published in the IEMed Mediterranean Yearbook 2022   The informal sector plays a major role in most MENA economies. It employs a large share of the total population and, on average, accounts for about 22% of GDP. According to the International Labour Organization (ILO), which defines informal employment as the proportion of workers without access to social security, the share of informal employment in total employment in MENA countries ranges from ...
  • October 18, 2022
    وجدت الحكومة المغربية نفسها بعد عام من بداية عملها أمام مجموعة من التحديات نتيجة سلسلة الأزمات الدولية التي اندلعت خلال السنوات الأخيرة وتداعياتها. فبعد الطموحات والأهداف المعلن عنها في البرنامج الحكومي، علاوة على الأوضاع الدولية تُطرح جملة من الإشكاليات التي تسبّبت في إعادة النظر وفي ت...
  • Authors
    Mostafa Kheireddine
    October 17, 2022
    Depuis deux décennies, le Maroc réalise de grands projets urbains qui ne manqueront pas de façonner la ville marocaine du XXIe siècle. Ce programme de développement urbain intégré concerne les grandes agglomérations. Il est considéré comme une réponse à une politique de la ville en mal de territorialisation au vu de la faible convergence des politiques publiques. Ce choix politique augure de nouveaux modes d’intervention et de gouvernance des villes. Le programme s’opèr ...
  • Authors
    Sous la direction de Larabi Jaïdi
    September 29, 2022
    La succession des chocs pandémique, climatique et géopolitique a éprouvé les économies africaines. Les liens commerciaux et financiers avec le monde ne sont plus seulement considérés comme des moteurs de performance, mais aussi comme des sources potentielles de vulnérabilité. La défiance à l’égard de la mondialisation s’est accrue. Parce qu’elle est venue souligner la dépendance du continent, le dérèglement de ses rapports à la nature et sa vulnérabilité face aux tensions géopolitiq ...