Search form

Newsletters

Politique Budgétaire et Activité Economique au Maroc: Une analyse quantitative

Edité par: Karim El Mokri , Aziz Ragbi , Said Tounsi | November 23, 2015

Depuis le déclenchement de la crise économique et financière internationale, la politique budgétaire a connu un vif regain d’intérêt dans les arènes académiques et dans les débats des policy-makers, aussi bien dans les pays avancés que ceux en voie de développement. Pour un pays en voie de développement comme le Maroc, l’importance de la politique budgétaire réside dans le potentiel qu’elle offre en matière de stabilisation du cycle économique et de relance de l’activité en période de récession. Elle découle également de la complexité de ses interactions avec les autres politiques économiques et sociales quel que soit leur nature, structurelle ou bien conjoncturelle. Toutefois l’efficacité de la politique budgétaire demeure conditionnée par un certain nombre de facteurs, notamment, sa capacité à adopter un comportement contra-cyclique, de gérer de manière optimale l’arbitrage entre relance de l’activité et soutenabilité de la dette à long terme, ainsi que son aptitude à contribuer à une meilleure redistribution des fruits de la croissance entre les agents économiques.

Devant le caractère systémique de la politique budgétaire dans un pays comme le Maroc, OCP Policy Center et la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de l’Université Mohammed V de Rabat, ont Co-organisé le 19 mai 2015 à Rabat, un séminaire sur la thématique « Politique budgétaire et activité économique au Maroc : Une analyse quantitative », faisant suite à un appel à communication sur le même sujet. Cet ouvrage rassemble ainsi les versions révisées et validées des travaux de recherche qui ont été présentés durant cette journée.

OK, je comprendsPolicy Center for the New South utilise des cookies pour améliorer l'expérience d'utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.