Search form

Newsletters

7ème édition des Emerging Leaders Program: Préparer l’avenir de la communauté atlantique

Mokhtar Ghailani | Posted : December 15, 2018

La 7ème édition des Atlantic Dialogues Emerging Leaders Program (ADEL), tenue les 11 et 12 de ce mois de décembre 2018, à l’Université Mohammed VI, à Benguérir, est venue confirmer la reconnaissance mondiale dont jouit désormais cette plateforme d’échanges et de dialogue dédiée aux jeunes entrepreneurs et décideurs appartenant aux pays de la communauté atlantique (Afrique, Caraïbes, Europe, Amérique latine et États-Unis). Reconnaissance témoignée aussi bien par des pairs du Policy center que par les jeunes leaders si l’on en juge par le nombre de plus en plus croissant des candidatures. Sur ce dernier point, il convient de savoir qu’en vue de cette 7ème édition, le nombre des candidats est passé à 3000 contre un millier en 2017. Sur les 3000 candidats, seulement quelques 45 ont été retenus. Depuis 2012, date de son lancement, ils sont quelque 300 jeunes et dynamiques leaders de divers horizons à avoir bénéficié de cette initiative du Policy Center for the New South. 

Un succès que ce programme doit en premier lieu à son contenu et, surtout, aux thématiques abordées lors des panels, ateliers et autres sessions portant sur les domaines politique, économique et entrepreneurial. 

Que des temps forts

L’un des temps forts de cette édition 2018 aura incontestablement été celui de l’objet de la première session interactive au cours de laquelle les jeunes leaders représentant les quatre coins de l’espace atlantique ont été appelés à se pencher, justement, sur l’avenir de cette communauté.  A la faveur des débats et des échanges engagés, dans un esprit constructif et innovant, les Emerging Leaders ont commencé par identifier les problèmes et les difficultés que connaissent les pays composant la communauté atlantique pour ensuite proposer des pistes de solutions. Le tout a donné naissance à une Feuille de route sur l’avenir de l’espace atlantique et dont lecture sera donnée lors de la clôture des travaux des Atlantic Dialogues. A l’initiative du Pr. Bouchra Rahmouni, Senior fellow au Policy Center, les jeunes leaders ont arrêté un plan d’action qu’ils ont intitulé Atlantic dialogues Emerging Leaders Vision 2025. Un autre temps fort de cette édition aura, par ailleurs, été celui des ateliers organisés dans le but de développer chez les participants des capacités de leadership et d’entreprenariat ainsi que le design-thinking.

En réalité, et de l’aveu de très nombreux Emerging Leaders interrogés, cette 7ème édition aura de bout en bout été jalonnée de temps forts.  

Un succès qui fait l’unanimité

La cinquantaine d’heureux Emerging Leaders qui ont eu le privilège d’être sélectionnés pour vivre cette expérience sont unanimes quant à la qualité et la crédibilité du programme qui leur a été proposé. A l’exemple de Patricia Ahanda, Maire-adjointe et entrepreneure (France), pour qui la programmation est riche et les thématiques proposées sont d’actualité frappante, et ce sur les plans régional et international. En prenant part à cet événement, considère-t-elle, nous nous situons dans une vision positive du Maroc en tant que pôle en matière d’innovation. La jeune élue locale et entrepreneure s’est dite heureuse de l’opportunité donnée aux jeunes de proposer des solutions face à des enjeux que connait le monde.

Et celle-ci de conclure : « L’expérience que je viens de vivre dans le cadre de ce programme Emerging Leader va constituer une source d’inspiration dans ma vie professionnelle de jeune élue locale et d’entrepreneure ».
Le témoignage de l’emerging leader Ali Belhaj Zahi (Tunisie), Co-fondateur et président d’Evocraft, est d’autant plus intéressant qu’il a à son actif plusieurs participations à des forums du même genre. Son expérience l’autorise à affirmer : « C’est la toute première fois que je participe à un programme qui offre autant de thématiques et qui met en liaison des jeunes de différents horizons ».

Le jeune et dynamique entrepreneur marocain, Mohamed Amine Belarbi, co-fondateur et Président directeur général de VUl 9 (cyber-sécurité) basée à Dubai et classée par Forbes magazine dans le Top 50 des start-up dans la région MENA, n’hésite pas à qualifier le programme ADEL d’exceptionnel, comparé à d’autres forums similaires. Il s’est dit impressionné par le haut calibre des profils des participants, intervenants comme jeunes leaders, ce qui, de son point de vue, « donne une grande crédibilité à l’initiative du Policy Center For The South. Ce jeune entrepreneur met à l’actif de ce programme de donner vie à de nouvelles idées pour la construction de l’avenir de la communauté Atlantique. Et sur un plan purement professionnel, celui-ci ne cache pas sa détermination à mettre à profit l’expérience qu’il vient vivre en partage avec des autres jeunes leaders pour développer l’activité de son entreprise dans les marchés de l’espace atlantique. 

Jordan Campell (Etats-unis), enseignant d’art et de politique culturelle, considère, pour sa part, qu’Emerging leader Program est une expérience unique dans le monde, en ce sens qu’elle réunit des jeunes leaders originaires de plusieurs régions du monde et provenant de différents domaines d’activité. Pour lui, il y’aura un avant et un après 5ème édition des ADEL dans la mesure, estime-t-il, où il favorisera désormais une définition beaucoup plus large de la Communauté atlantique incluant l’Afrique et l’Amérique du Sud, à la différence de l’approche qui la limite à l’Amérique du Nord et à l’Europe. Définition que fait sienne la sénatrice bolivienne, Maria Lourdes Landivar en se félicitant de l’importance que va avoir le Sud dans le nouveau concept de coopération qui inclut l’Afrique et l’Amérique latine.

Et la sénatrice Landivar de mettre à l’actif Emerging Leader program « de contribuer à une meilleure compréhension de la situation dans les différents pays de l’espace atlantique, notamment en Afrique et en Amérique du Sud, compréhension tant nécessaire au développement de nos pays », conclura-t-elle. 
 

Comments Policy

Comments are welcomed and encouraged, but there are some instances where comments will be edited or deleted as follows. View our disclaimer and comment policy :
- Opinions expressed in the comments are those of the contributors alone;
- Comments deemed to be spam or questionable spam will be deleted. Including a link to relevant content is permitted, but comments should be relevant to the post topic;
- Comments including profanity will be deleted;
- Comments containing language or concepts that could be deemed offensive will be deleted;
- Comments that attack a person individually will be deleted.
This comment policy is subject to change at anytime.

OK, je comprendsPolicy Center for the New South utilise des cookies pour améliorer l'expérience d'utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.