Search form

Newsletters

Add to Calendar 28/03/2019 16:00 28/03/2019 18:00 Africa/Casablanca Présentation du rapport ARCADIA 2019 : l’Afrique et les marchés mondiaux de matières premières *Séminaire par invitation* /Policy Center for the New South, Rabat, Maroc./ Policy Center for the New South, Rabat OCP Policy Center contact@ocppc.ma false DD/MM/YYYY
Thursday, March 28, 2019 - 16:00 to 18:00

Présentation du rapport ARCADIA 2019 : l’Afrique et les marchés mondiaux de matières premières

Séminaire par invitation

Policy Center for the New South, Rabat, Maroc.

Policy Center for the New South organise en partenariat avec CyclOpe, le lancement du rapport ARCADIA 2019.

Fruit d’une collaboration entre les deux institutions, le rapport ARCADIA – Annual Report on Commodity Analytics and Dynamics in Africa – s’est construit sur la base d’un constat simple : les matières premières façonnent et façonneront une large part de la physionomie des économies africaines et doivent, en raison de cette dimension stratégique, faire l’objet d’analyses dédiées. Ce rapport est, à cet égard, probablement unique. Il privilégie en effet une approche particulière conciliant, dans une première partie, des chapitres traitant de thématiques « structurelles » – macroéconomique, géopolitique ou sectorielle : mines, eau, agriculture – et, dans une seconde partie, des chapitres développant une analyse conjoncturelle des marchés mondiaux de produits de base sur lesquels exportent les pays producteurs africains.

Ainsi, l’édition 2019 ambitionne de servir, dans une logique constructive, le débat public portant sur les liens complexes unissant les matières premières aux pays africains et, partant, d’œuvrer, modestement mais résolument, en faveur du développement économique du continent. Alors que l’édition 2017 s’était notamment intéressée à la question centrale de l’électrification du continent africain ou à la réalité des codes miniers, ARCADIA 2019 se penche sur des sujets tout aussi fondamentaux que les politiques dites de « local content », la gestion des ressources hydrides continentales ou la valorisation des minerais stratégiques africains.

Agenda 

 

16:00 – 16:30

 Café d’accueil

16:30 – 17:00

 Présentation du rapport ARCADIA 2019

 Karim El Aynaoui, Président, Policy Center for the New South

 Yves Jégourel, Senior Fellow, Policy Center for the New South

17:00 – 17:10

 Energie: pétrole et gaz natureln

 Francis Perrin, Senior Fellow, Policy Center for the New South

17:10 – 17:20

 Responsabilité sociétale et industries extractives en Afrique : bilan et enjeux.

 Abdellah Mouttaqi, Secrétaire Général, ONHYM

17:20 – 17:30

 Produits halieutiques

 Abdelkabir Kamili, Enseignant Chercheur, Université Mohammed VI Polytechnique

17:30 – 17:40

 Situation des ressources hydriques en Afrique

 Fatima Ezzahra Mengoub, Agroéconomiste, Policy Center for the New South

17:40 – 18:30

 Débat avec l’audience

Keep me informed
About the Speakers :
  • Karim El Aynaoui, Président, Policy Center for the New South

    Dr. Karim El Aynaoui est Président du Policy Center for the New South – anciennement connu sous le nom d’OCP Policy Center – et Conseiller du Président Directeur Général du Groupe OCP. Il est également Doyen de la Faculté d’Economie et des Sciences Sociales de l’Université Mohammed VI Polytechnique. De 2005 à 2012, il a été Directeur des Affaires Economiques et des Relations Internationales à Bank Al-Maghrib, Responsable des départements statistiques et relations internationales, ainsi que Membre du Cabinet du Gouverneur. Avant de rejoindre Bank A-Maghrib, Karim El Aynaoui a travaillé pendant huit ans en tant qu’économiste à la Banque Mondiale, au sein des régions Moyen-Orient, Afrique du Nord et Afrique. Karim El Aynaoui est Membre du Conseil d’Administration de la Fondation OCP, Membre du Conseil Stratégique Consultatif de l’Institut Français des Relations Internationales (Ifri) et Membre du Comité Scientifique de la COP22. Karim El Aynaoui est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de Bordeaux, où il a enseigné pendant trois ans des cours de statistique et d’économie.

  • Yves Jégourel, Maître de Conférences, Université de Bordeaux et Senior Fellow, Policy Center for the New South

    Dr. Yves Jégourel est Senior Fellow au Policy Center for the New South, Maître de Conférences et Vice-Doyen de la Faculté d’Economie à l’Université de Bordeaux. Il est également Professeur Affilié à l’Ecole de Commerce de Toulouse. Ses dernières recherches portent sur le lien entre la volatilité des marchés à terme, l’incertitude du taux de change et l’exportation de céréales. Il est aussi responsable du programme de master axé sur le secteur bancaire, la finance et le commerce international à l’Université de Bordeaux et l’Université nationale du Vietnam (Hanoi, Vietnam). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la finance, notamment une étude sur les produits financiers dérivés. Il est diplômé de l’Université du Middlesex et détient un doctorat de l’Université de Bordeaux.

  • Francis Perrin, Senior Fellow, Policy Center for the New South

    Francis Perrin est Senior Fellow à l’OCP Policy Center. Il est également Directeur de Recherche à l’IRIS, spécialiste des problématiques énergétiques. Après des études de sciences économiques et de sciences politiques à l’Université Pierre Mendès France (UPMF) de Grenoble, Francis Perrin a travaillé durant plusieurs années comme journaliste et consultant indépendant sur l’énergie et les matières premières avant de rejoindre, en 1991, le Centre arabe d’études pétrolières (Arab Petroleum Research Center – APRC). Il a été rédacteur en chef de Pétrole et Gaz Arabes (PGA) et d’Arab Oil & Gas (AOG) entre 1991 et 2000 et directeur de la rédaction de l’ensemble des publications de l’APRC entre 2001 et début 2012. Au début 2012, Francis Perrin a créé Stratégies et politiques énergétiques (SPE), dont il est le président. Francis Perrin donne par ailleurs des cours à l’Université Grenoble Alpes, à IRIS SUP’ et à Lyon III Jean Moulin. Il collabore à l’hebdomadaire spécialisé Petrostratégies. Il rédige les chapitres sur le pétrole et les produits pétroliers dans le rapport annuel Cyclope sur les matières premières (Editions Economica). Il a également créé à l’automne 2014 Energy Industries Strategies Information (EISI), qui publie la Lettre OAG Africa en association avec l’Agence Ecofin à Genève.

  • Abdellah Mouttaqi, Secrétaire Général, ONHYM et Membre du CESE

    Titulaire d’un Doctorat d’Etat en 1997, Abdellah Mouttaqi, actuellement Secrétaire Général de l’office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), avait commencé sa carrière en tant qu’enseignant chercheur à la faculté des sciences de l’université Cadi Ayyad de Marrakech. Il a rejoint l’ONHYM en 1998 où il a occupé plusieurs postes de responsabilité. En 2011, il est nommé par Sa Majesté le Roi Membre du Conseil, Economique, Social et Environnemental (CESE). Titulaire de plusieurs publications sur les ressources naturelles, le développement durable et le développement humain, il est également administrateur de plusieurs compagnies minières, de la Fédération de l’Industrie Minérale, Vice-Président de l’Institut Marocain des Relations Internationales, Président de l’Association Marocaine des Sciences de la Terre et a été Membre du comité scientifique de la COP22.

  • Abdelkabir Kamili, Enseignant Chercheur, Université Mohammed VI Polytechnique

    Prof. Abdelkabir KAMILI est Enseignant-Chercheur à la Faculté de Gouvernance, Sciences Economiques et Sociales de l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir. Ses domaines d'expertise incluent la modélisation bioéconomique, la modélisation en équilibre général, le commerce international et l’économie des filières. Il a dix-huit ans d’expérience dans la recherche en économie et gestion des ressources naturelles à l’Institut National de Recherche Halieutique (INRH).

  • Fatima Ezzahra Mengoub, Agroéconomiste, Policy Center for the New South

    Fatima Ezzahra Mengoub est chercheur au Policy Center for the New South spécialisé dans l’analyse des politiques agricoles ainsi que les politiques de l’eau. Elle travaille actuellement sur les questions reliées à la croissance agricole, au commerce inter et intra régional agricole, à l’investissement public et privé et à la sécurité alimentaire en Afrique. Elle est agroéconomiste de formation, titulaire d’un diplôme d’ingénieur d’état spécialisé en économie appliquée à l’agriculture de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II et prépare actuellement une thèse sur l’impact du changement technologique induit par l’irrigation sur la croissance agricole au Maroc.